Brûlures d'estomac, régurgitation, diarrhée, constipation, ballonnements, mauvaise haleine, ulcère, colon irritable...  

 

Environ un français sur deux est victime de troubles digestifs. Mais pourquoi autant de personnes en souffre ? Notre comité de santé apporte les réponses à vos question.

 

DANS CET ARTICLE

1)   Comprendre le système digestif

2)  Troubles digestifs: causes et effets

3) Les solutions naturelles pour un appareil digestif en bonne santé.




1) COMPRENDRE LE SYSTÈME DIGESTIF

 

Vous souvenez-vous de vos cours de sciences naturelles ?

Petit rappel, les organes de l’appareil digestif sont les suivants:

  • Cavité buccale
  • œsophage,
  • estomac,
  • pancréas,
  • foie,
  • vésicule biliaire,
  • intestin grêle,
  • gros intestin,
  • colon.


1.1) Qu’est-ce que la digestion ?


La digestion est par définition la transformation des aliments en substances et molécules, assimilables par l'organisme. Pendant ce processus, les molécules complexes sont transformées en éléments plus simples et plus facilement absorbables par le tube digestif. Prenons l’exemple de l’amidon présent dans le pain, les pâtes, les pommes de terre, il sera alors découpé en molécules de glucose.

La mastication est une étape essentielle dans ce processus, car la salive contient des enzymes (les amylases) qui vont commencer la digestion chimique des glucides et va permettre une meilleure absorption des nutriments dans l’estomac et l’intestin.

 

Un des acteurs principaux de ce mécanisme est le foie. Véritable carrefour du métabolisme, il filtre, trie et neutralise les déchets. Il fabrique la bile nécessaire à la digestion des graisses, et en cas de surcharge (parce qu’il travaille trop), tout le métabolisme se trouve ralenti.

 

1.2) L’importance du microbiote intestinal


Le microbiote intestinal humain, ou appelé aussi flore intestinale, est l'ensemble des micro-organismes du tractus digestif humain. Il regroupe les bactéries, les virus, les parasites, et les champignons non pathogènes. Il est principalement localisé dans l'intestin grêle et le côlon. Il assure la dégradation et l’assimilation des aliments non digérés, mais permet aussi la suppression des toxines. Une autre de ses missions indispensables est d’assurer la protection et la régénération des muqueuses intestinales, siège du système immunitaire. En, quelque sorte, il forme une barrière contre tous les microbes.






2) TROUBLES DIGESTIFS: CAUSES ET EFFETS


2.1Des causes multiples


Les principaux inhibiteurs digestifs sont les aliments trop riches, transformés, pollués ou dénaturés, donc si vous consommez régulièrement des plats industriels ou des graisses saturées, vous souffrirez un jour ou l’autre de problèmes digestifs. Sachez que le thé, le café, le tabac et l’alcool sont des préparations très corrosives pour le système digestif. De plus, des carences en acides gras essentiels (omégas 3-6-9), en oligo-éléments (Magnesium, fer..), en vitamines peuvent être la cause de déficience digestive.

 

En 1999, aux Etats-Unis, le Professeur Michael Gershon, neuro-gastro-entérologue à l'université de Columbia fut le premier scientifique à qualifier l’intestin de "deuxième cerveau". Cette définition nous permet de mieux comprendre pourquoi le stress est l’une des causes les plus fréquentes des troubles digestifs. Douleurs abdominales, indigestion, constipation, diarrhée… Ce sont des symptômes qui bien souvent sont en lien direct avec notre psyché, nos émotions. Nos sentiments positifs ou négatifs ont une influence directe sur notre flore bactérienne.

 

Le non-respect de son propre rythme biologique aura aussi un effet de dérèglement sur l’ensemble de notre corps, et en toute logique sur notre système digestif. Dormez au moins huit heures par nuit, ne vous coucher pas trop tard pour permettre à votre corps de faire la détox quotidienne nécessaire à son bon fonctinnement et mangez à des horaires réguliers !

 


2.2) Les problèmes qui en découlent


Le système digestif est complexe, et lors d’un dérèglement, on distingue deux catégories de problèmes :

 

Les « digestifs fonctionnels ou dyspepsie » :

La plupart d’entre eux se manifestent dans votre estomac (perte d’appétit, nausées, brûlures, hoquet, ballonnements) ou des troubles intestinaux (ballonnements, gaz intestinaux). Si vous souffrez de dyspepsie les symptômes les plus courants sont une difficulté à digérer, des ballonnements, des nausées ou une impression d’estomac toujours plein. Les troubles digestifs fonctionnels ne sont pas dangereux, mais ils doivent être suivis par un professionnel de santé.

 

Les maladies :

Elles peuvent concerner un ou plusieurs organes/mécanismes de votre appareil digestif. Parmi les maladies qui peuvent se développer au sein même de votre tube digestif, nous pouvons citer : pancréatite, ulcères, hernie hiatale, côlon irritable, maladie de Crohn, cancer… Le spécialiste à consulter est un gastro-entérologue, c’est le spécialiste médical qui s’occupe de l’étude du tube digestif et de la prise en charge de ses maladies, votre médecin traitant saura vous orienter.

 

Des progrès majeurs ont été réalisés ces dernières années dans la recherche et dans l’élaboration de diagnostic et de traitement.

Mais il existe un moyen plus simple d’éviter ces maux : LA PRÉVENTION !





3) LES SOLUTIONS NATURELLES POUR UN APPAREIL DIGESTIF EN BONNE SANTÉ

 

Contrairement aux pays occidentaux dans lesquels on attend d’être malade pour traiter et essayer de guérir, en Asie et en Inde, depuis des millénaires, on agit en amont grâce à de bonnes habitudes et aux trésors que nous offre la nature :

 



3.1) L’indispensable: une bonne hygiène de vie


Pour dire adieu à vos problèmes digestifs, la première étape se passe dans l’assiette. Optez pour une alimentation saine, riche en fruits et légumes frais et de saison. Privilégiez pour la digestion, les légumes comme la carotte, la courge, la pomme de terre, la patate douce qui ont une action de baume digestif. L’ananas quant à lui facilite la digestion des protéines et la banane aura un effet de protection du foie.

 

Un adulte doit boire au minium 1,5L d'eau par jour pour aider au bon fonctionnement de votre système digestif. Une eau filtrée et biodynamisée permettra une hydratation cellulaire optimale !

 

Il est aussi recommandé de pratiquer une activité physique car celle-ci entraînera la contraction des muscles intestinaux, ce qui favorisera l’absorption des nutriments par l’intestin. De plus, le sport augmente également l’apport en oxygène du corps, ce qui entraîne une réduction du niveau de stress. La pratique d’une activité sportive améliora de façon générale le transit et la digestion tout en rééquilibrant les énergies et apaisant le mental.

 

Attention, si pratiquer un sport est vivement recommandé, le pratiquer de manière trop intensive pourra induire des effets néfastes comme des brûlures d’estomac, nausées, vomissements, douleurs abdominales, diarrhées, et même des rectorragies. En effet, une étude de Public Health Department of Sao Paulo révèle que 30 à 50 % des athlètes de haut niveau souffrent de troubles digestifs.




3.2) Les remèdes de grands-mères


Nos chères mamies nous ont toutes déjà au moins sauvé une fois. Voici leurs remèdes qui fonctionnent le mieux contre les troubles digestifs :


Le charbon végétal :

Il régularise le transit, calme les diarrhées, la gastro-entérite et améliore la constipation liée à la fermentation intestinale. De plus, il atténue les brûlures d’estomac, les reflux gastriques, l’aérophagie, les ballonnements, le côlon irritable, supprime la mauvaise haleine (attention respecter 3 h entre la prise de charbon et la prise de médicaments ou de compléments).

 

Les plantes :

De nombreuses plantes facilitent la digestion qu’elles soient prises en tisanes, en gélules ou en huiles essentielles :

  • La verveine, la badiane, la myrtille, le cumin, la mélisse, l’anis vert comme antispasmodique.
  • La réglisse et la sauge pour faciliter la digestion. Le fenouil et la menthe poivrée aident à lutter contre les troubles digestifs.
  • La camomille, le basilic, l’artichaut, l’anis vert, la badiane libèrent des ballonnements.
  • La rhubarbe et la fleur d’hibiscus combattent les troubles du transit.
  • L’aneth et la gentiane stimulent la production biliaire et facilitent la digestion.

 


3.3) Synercell : La prévention santé ultime contre les troubles digestifs

 

La gamme Synercell offre trois formules 100% naturelles, dont les matières premières ont le potentiel de vous apporter un confort digestif durable et une vraie prévention santé pour l’ensemble de votre organisme :

 

 La curcumine , cette épice originaire du Sud Est Asiatique, est utilisé depuis des millénaires en Asie et en Indes. Elle est un puissant anti-inflammatoire naturel qui décongestionne votre système digestif.

 

Des études ont montré que la curcumine permettait de réguler la flore intestinale et d’inhiber la multiplication des bactéries néfastes. Elle préserve la bonne santé du foie en protégeant ses cellules contre les attaques extérieures d’agents toxiques : médicaments, virus, sucre, alcool…

 

En plus de soulager l’estomac, la curcumine à une action prébiotique, stimulant la croissance de certaines bactéries bénéfiques dans le côlon et amélioration de l’absorption des minéraux.

 

 La spiruline  permet de combler les carences inévitables en vitamines, minéraux, oligo-éléments nécessaires au bon fonctionnement de l’organisme.

Grâce à elle, la sécrétion des sucs digestifs est normalisée et le transit amélioré, les inflammations gastriques sont nettement apaisées et l’équilibre acido-basique est rétabli.

 

 La phycocyanine , l’or bleu de la spiruline, est une bili-protéine. Ces nombreuses propriétés lui donnent aujourd’hui une renommée mondiale et tout comme la spiruline, elle fait l’objet de beaucoup d’attention dans le milieu scientifique. Elle a le pouvoir d’assainir votre flore intestinale et a un effet inhibiteur sur les cellules cancéreuses du foie.

De plus, les biophysiciens indiens Saini MK, Sanyal SN, ont découvert que le pigment bleu est une solution naturelle pour la prévention du cancer du côlon. Étant une bili-protéine est à la capacité à se lier aux acides biliaires permettant ainsi d’augmenter l’excrétion de cholestérol. Elle améliore la digestion des lipides.


Ces 3 superaliments ont été sublimés dans la gamme Synercell. Grâce à des formules déposées en gel, Synercell libère les pleins potentiels de matières premières de hautes qualités et les rendent hautement biodisponible et assimilable par votre organisme !

 




3.4) Les conseils de notre naturopathe


A titre préventif, notre naturopathe vous conseille ici les synergies idéales pour prévenir chacune des problématiques suivantes:

  • Les RGO (remontées gastro-oesophagienne) : alimentation la plus alcaline possible + méditation pour gérer son stress + Synercell Phycocyanine et Synercell Curcumine.
  • La mauvaise haleine : une bonne hygiène bucco-dentaire accompagnée d’une cure de Synerfit pour limiter l’encrassement.
  • Constipation : favoriser la marche à pied ou idéalement la marche nordique + Synercell Spiruline et Synercell Phycocyanine.
  • Ballonnements et gaz : limiter les aliments fermentissibles + faire une cure de charbon actif + Synercell Curcumine et Synercell Spiruline pour renforcer l’estomac, le foie et les intestins.
  • Douleurs gastriques : limiter le sucre + Synercell Curcumine et Synercell Phycocyanine.



CONCLUSION


Pour conclure, comme toujours l’hygiène de vie est indispensable à votre bonne santé, d’autant plus à la bonne santé digestive. Une alimentation saine, variée et équilibrée est la base de notre capital santé. Si chacune des solutions isolées fonctionnent, c’est en les combinant toutes que vous arriverez à bout de vos troubles digestifs. C'est ce que propose Synercell !




EN SAVOIR PLUS SUR CE PACK SYNERCELL